Tout autour de ce qui brille, une multitude d'individus pétillants oeuvrent avec frénésie!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Travail de la voix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ekwipoëti
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 759
Age : 26
Localisation : Wanze
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: Travail de la voix   Dim 20 Nov - 0:23

Le bobine
Voix - D
Il s'agit de souffler doucement et le plus longuement possible en faisant le geste de sortir un fil de sa bouche et en émettant un "Aaaaaaaaa" très doux. Précisez tout d'abord aux participants que cet exercice, comme tout ceux qui concernent la voix, est là pour exercer et entraîner les cordes vocales et qu'il ne faut donc pas aller jusqu'aux limites de l'asphyxie. Au début de l'exercice, le son émis doit être à peine audible. On peut ensuite recommencer en émettant un son de plus en plus fort.
Variante : la lecture d'un monologue où le personnage se met progressivement en colère. Attention, même si on tente de réciter la plus grande partie possible du monologue sans reprendre son souffle, il faut respecter les pauses de la ponctuation, les intonations et l'articulation du texte, car les bonnes habitudes ne souffrent pas de négligence.

À vos stylos
Articulation - D
A tour de rôle, les comédiens doivent réciter un texte de quelques phrases avec un stylo dans la bouche. Quand un membre du groupe ne comprend pas quelque chose, il demande à celui qui récite de répéter son texte. Pour éviter que le texte lu ne soit trop rapidement mémorisé par le groupe, on peut faire tourner le texte d'une pièce en demandant à chacun de lire la suite de la scène entamée.

La voix qui marche
C, Voix, P - In
Il s'agit pour le comédien d'apprendre à gérer le niveau sonore et le débit de sa voix en fonction d'une activité physique et de son positionnement par rapport au public. En s'éloignant et en parcourant une distance de quelques mètres, on lui demande d'amener sa voix du simple murmure au niveau sonore le plus important qu'il puisse atteindre. La fin du trajet doit coïncider avec l'apogée des décibels et la phase de montée en puissance doit se faire de façon régulière.
On introduit des variations en demandant de lire ou de déclamer un texte et en remplaçant la simple marche par une activité plus complexe (ranger des affaires, faire le ménage...)
On demande à l'élève de tourner en rond et de forcer la voix dès que son visage n'est plus face au public.

Chant tribal
CEG, Voix - In
Cet exercice vise à développer la puissance vocale. Les participants forment un cercle fermé. Ils sont tournés vers l'intérieur. Tout le monde émet en même temps un son faible, qui constitue l'environnement sonore puis chacun s'avance tour à tour au milieu du cercle et chante en solo pendant quelques secondes, par dessus les autres participants. Le but étant de pouvoir se faire entendre malgré le bruit ambiant. Il faut bien sûr penser à utiliser la respiration ventrale pour expulser un son fort sans crier.

Cathédrale sonore
CEG, R, Voix - In
Dans le noir, les jouteurs vont, par l'ensemble de leur voix, former une mélodie, une mélopée qui va être monter en puissance et puis redescendre.

L'orchestre
Voix et Rythme - In
Il s'agit de répartir les comédiens en quatre à cinq groupes. Le chef d'orchestre (l’animateur ou un élève) se place en face des groupes et attribue à chacun un son qui sera continu ou émis à intervalles réguliers. Il sollicite ensuite chaque groupe d'"instruments" d'un mouvement de la main. Il doit faire varier les combinaisons et le niveau sonore de chaque groupe dans le but de trouver une harmonie satisfaisante.

La chorale est en marche
Voix, CEG, Rythme - A
On marche en occupant tout l'espace de jeu, quelqu'un entonne un air, les autres le suivant en reprenant la même mélodie avec des variantes.. au fur et à mesure, certains pourront changer de voix, trouver une basse répétitive.. mais la mélodie principale devra toujours se faire entendre

Je vous conseille aussi de lire ceci : "Maîtriser le silence"
Une petite analyse du rythme et de la voix dans une réplique, pour comprendre ce qui la rend vivante =)

_________________
http://www.lescocognes.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://yurididion.wordpress.com
 
Travail de la voix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les voix française des personnages
» [topic unique} les relations de travail
» Travail sur la communication de Disneyland Paris
» Travail vectoriel
» wael jassar une autre belle voix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Verre :: Dans le théâtre, il y a... :: Les exercices :: Exercices et échauffement-
Sauter vers: