Tout autour de ce qui brille, une multitude d'individus pétillants oeuvrent avec frénésie!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Tirade extraite de "L'occasion" de Prosper Mérimé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meliha
Professionnel
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 25
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Tirade extraite de "L'occasion" de Prosper Mérimé.   Mer 17 Oct - 18:54

Dona Francisca : " Tout ce que j’apprenais de lui me le faisait aimer chaque jours d’avantage. J’étais sûre qu’il m’aimait. Toutefois il se faisait un scrupule de m’avouer sa passion. Je résolus donc à lui parler la première et de s’obliger de se déclarer. Souvent, j’amenais une conversation détournée, afin d’amener de bien loin le mot amour et quand venait le moment de prononcer le mot magique, je manquais de courage et je n’osais. Enfin, un soir, nous dansions dans le jardin, et lui, debout, adossé contre un arbre nous regardait. En tournant devant lui. Une fleur qui était dans mes cheveux tomba à ses pieds. D’abord il fit semblant de ne pas s’en apercevoir, mais il laissa tomber son mouchoir négligemment sur la fleur, puis il se baissa pour le ramasser et il ramassa la fleur en même temps. "
Revenir en haut Aller en bas
 
Tirade extraite de "L'occasion" de Prosper Mérimé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prosper Mérimée : Colomba, Carmen et autres nouvelles
» CARMEN de Prosper Mérimée
» LA VENUS D'ILLE de Prosper Mérimée
» Prosper Mérimée
» Colomba • Prosper Mérimée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Verre :: Dans le théâtre, il y a... :: Les textes :: Monologues-
Sauter vers: