Tout autour de ce qui brille, une multitude d'individus pétillants oeuvrent avec frénésie!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Poèmes anonymes sur la différence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Estelle
Professionnel
avatar

Nombre de messages : 110
Age : 20
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Poèmes anonymes sur la différence    Lun 11 Fév - 0:43

Humanité dévastatrice
Ô, regarde les cimes des montagnes enneigées
N'offrant à ton regard que des plaines peintes de blanc
Es-tu seulement capable d'apprécier la beauté
Des loups hurlant leur peine, gênant les habitants ?

Ô, Citoyen dont les oreilles bourdonnent, entends
L'écho rageur, blessé, des animaux meurtris
De tes nombreux ennemis fait de terre ou de chair
Qui peuple les forêts que ta grandeur détruit

Ô, écoutes les vers d'un membre de ton espèce
Incapable de trouver sa place dans ta tuerie
Que tu offres à ses yeux, mettant son cœur en pièces
Qui depuis ta naissance, lentement, s'autodétruit

Ô, ressens la détresse, la misère et l'horreur
Touche de tes doigts impurs l'antonyme du bonheur
Nullement à ta portée, être fourbe et sans cœur
Mes vers se contredisent, je ne suis qu'un menteur


Je suis comme je suis

Je suis comme je suis,
Mes passions, mes amis,
C'est moi qui choisis
Et si t'es pas content, tant pis !

On dit que les brunes
Comptent pour des prunes,
Que les blondes sont connes,
Qu'elles passent leur temps au téléphone.

Si des femmes ont des formes,
On dit qu'elles sont énormes,
Qu'elles ne sont pas dans la norme.
Un peu de fesses, de ventre et de seins
C'est mieux que de jouer les mannequins !
Sans vouloir critiquer, elles n'ont rien.

On dit que les petits sont mignons
Et que les grands sont cons.
N'importe quoi ces opinions !
Cette personne s'habille en noir,
C'est qu'elle sombre dans le désespoir
Et une en rose a de l'espoir...

Pourquoi tant d'inégalités ?
Pourquoi différencier ?
On est égaux dans cette société,
Cessez de vous comparer !

Je suis comme je suis,
Mes passions, mes amis,
C'est moi qui choisis
Et si t'es pas content, tant pis !


Ne jamais oublier
On essaye tous d'être un autre
Avant d'être soi-même
On a tous aimé, on a tous pleuré
Pour être heureux il faut déjà apprendre a s'aimer

On est tous si différent
Et pareille en même temps
On éprouve tous les mêmes sentiments
A pars les couleurs rien ne change réellement

Qu'est-ce qui nous donne le droit de juger ?
Pourquoi l'homme croit qu'il peut tuer
Sans jamais rendre de compte
Face au marre de sang, je lance pour le monde un appelle a l'aide

Sur terre, seul l'homme ne sait pas vivre en paix
Au final c'est notre intelligence qui va nous tuer
S'il vous plait avant d'essayer d'être le plus fort, de gagner
Aider les plus faibles, aimer ceux qui vous regardes, serrer la main à ceux que vous avez détesté

Ne jamais oublier que c'est dans notre diversité et notre nombre que vis notre force, notre ressemblance...


Mes pensées.
Pourquoi humilier les gens ?
Leur faire couler leur sang ?
On est tous égaux
Que l'on soit normaux ou anormaux.
L'homme est le plus intelligent
Mais il est pourtant si effrayant.
Pourquoi juger les gens
Alors qu'on ne les connaît que physiquement ?
A quoi cela mène
De transformer le monde en haine ?
Pourquoi des gens se moquent des handicapés
Anormalement formés ?
Tout cela pour vous montrer
Ce que je pense sur le monde entier.


L'avenir est à nous
Non, je t'en prie ne pleure pas.
Un jour, on sera ensemble toi et moi.
Je sècherai chacune de tes larmes,
je ferai en sorte que la vie t'épargne.

A deux, on est plus fort,
n'écoute pas tout ce qu'ils disent, ils ont tort.
Personne ne pourra contrôler nos sentiments,
qu'importe la religion ou qu'on soit noir ou blanc.

Certains disent que la différence éloigne les gens,
mais moi je sais qu'elle peut aussi les faire s'aimer intensément.
Alors ne t'en fais pas pour ça,
notre amour est pur, personne ne le brisera.

Si ton moral est au plus bas, si le coeur n'y est plus,
je serai là pour toi, jusqu'à ce que les nuages aient disparu.
Tes yeux sont comme deux fenêtres ouvertes sur ton âme,
je peux y lire tout ce que tu ressens, tout ce qui s'y trame.

Attente impatiente de l'instant où l'on sera face à face.
Je suis toi, tu es moi et notre histoire n'en est qu'à sa préface.
Mains entrelacées, ma bouche effleurant chaque parcelle de ton cou,
ouvre les yeux... L'avenir est à nous.

Le racisme 1

Certains mots sont bien plus blessants que la violence,
Alors arrêtez d'insulter ces pauvres gens,
De les accabler de tant de maux et de souffrances,
Juste parce qu'ils ont la "malchance" d'être différents.
Pourquoi emplir votre cœur d'une telle insolence,
Et donc de renier les autres, d'être raciste?
Pourquoi refuser d'accepter la différence
Et de rendre en même temps le monde pacifiste?

Vous ne leur laissez pas la chance d'être égaux,
Car ils ont tout simplement touché votre égo.
Vous êtes jaloux d'un talent que vous n'avez,
Mais que vous voudriez, plus que tout, posséder.
Les hommes de couleurs ont chacun leur propre vie
Cela n'est par aucune loi interdit.

Vous ne les aimez pas parce qu'ils sont étrangers,
Est un si grand mal d'être dans un monde diversifié?
Quelle honte y a-t-il d'être jaune, blanc-beurre, noir?
Méritent-ils, de votre part, de tels regards?


Le Racisme 2

Ce choix de n'aimer que soi-même,
N'avantage pas l'espèce humaine ;
Car si nous sommes sur terre,
Ce n'est pas pour être en guerre.
Le racisme est une forme de violence,
Qui peut avoir de graves conséquences ;
Qu'importe la couleur de leur peau,
Vu qu'ils sont des êtres normaux.
L'important n'est pas de venir d'une même contrée,
Mais de se respecter ;
Car si on est de religion différente,
Nous gardons une bonne entente.
Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes anonymes sur la différence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Verre :: Dans le théâtre, il y a... :: Les textes :: Monologues-
Sauter vers: