Tout autour de ce qui brille, une multitude d'individus pétillants oeuvrent avec frénésie!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 "Le regret des bordels" - B. DIMEY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ekwipoëti
Légende
Légende
avatar

Nombre de messages : 759
Age : 26
Localisation : Wanze
Date d'inscription : 16/06/2007

MessageSujet: "Le regret des bordels" - B. DIMEY   Mer 6 Fév - 16:42

"Le Regret des Bordels"
-
B. DIMAY

Le titre est assez explicite je crois... Voyez vous même !


La conn'rie qu'on a faite en verrouillant les claques
en balançant du coup tout'les souris dehors
ça méritait d'autor un'volée d'pair'de claques
mais comm'disait papa, tous les cons sont pas morts
Voilà des pauv'gamines qui vivaient en famille
qui r'cevaient vaill'que vaille un peu d'éducation
et qui sont désormais sans soutiens les pauv'filles
La conn'rie qu'on a faite en fermant les boxons !

Mon père il s'en payait de la lanterne rouge
il y cassait sa s'maine et tous les sam'dis soirs
Ma pauv'mère le cherchait tout'la nuit dans les bouges
lui ronflait au bordel, toujours complèt'ment noir.
Les putains le bordaient, lui faisaient des papouilles
soit des trucs inédits, soit des spécialités
Moi j'osais pas y aller, j'avais bien trop la trouille
et quand l'courage m'est v'nu, ils étaient supprimés

La conn'rie qu'on a faite en fermant les bordels
en obligeant l'brav'monde a baiser n'importe où
Ma tante en avait un, je n'parle pas pour elle
vu qu'la vache en claquant m'a rien laissé du tout
Mais vraiment quand je pense au destin d'mes frangines
qui douées comme elle's'étaient s'raient sous-maîtresse maint'nant
J'me dis qu'la république est bien dans la débine
et qu'on a mis l'bordel rien qu'en les supprimant...


Voilà, un Dimay égal à lui-même : caustique, vulgaire, argotique. J'aime assez ce texte, car il critique la société en la prenant à contre pied. Magnifique, bien que cru!



_________________
http://www.lescocognes.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://yurididion.wordpress.com
 
"Le regret des bordels" - B. DIMEY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livres - "La poupée sanglante" / "La machine à assassiner" de Gaston Leroux
» J'ai trouvé une photo "les filles à Berlin !!"
» [Astuce] Bloquer l'accès aux "Connexions de Données"
» LE "TASSE-BRAISES V II" du Tasse-braises pour les membres!!!
» Ann Radcliffe : "Les Mystères d'Udolphe" et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Compagnie du Verre :: Dans le théâtre, il y a... :: Les textes :: Monologues-
Sauter vers: